Quelle bactérie donne la mauvaise haleine ?

La mauvaise haleine peut avoir différentes causes mais la plupart du temps elle est due aux CSV : Composés Sulfurés Volatils.

Les CSV sont des molécules similaires à celles qui émanent d’un œuf pourri

« sulfuré » signifie que ces composés contiennent du soufre et « volatil » signifie que ces molécules peuvent facilement s’évaporer et donc sortir de votre bouche avec l’air que vous expirez et ainsi parvenir jusqu’aux narines des personnes situées à proximité.

D’où viennent ces satanés CSV ?

La mauvaise haleine vient généralement de bactéries anaérobies comme le « Porphyromonas gingivalis » proliférant dans la bouche sous certaines conditions et produisant des composés sulfurés volatils fétides.

Ces bactéries sont présentes de façon naturelle dans toutes les bouches, y compris les bouches saines, mais généralement en nombre tellement faible que la quantité de CSV qu’elles produisent est insuffisante pour être détectée par l’odorat humain.

Par contre, lorsque pour une raison ou une autre, ces bactéries prolifèrent de manière excessive, une mauvaise haleine pathologique pour la personne qui en souffre produisant une halitose chronique.

Le seul moyen de s’en débarrasser reste d’éliminer les facteurs favorisant leur prolifération et donc la bouche pour les éradiquer de façon définitive.

Quelle bactérie anaérobie cause la mauvaise haleine

Bactérie anaérobie bouche

Il est connu que les bactéries anaérobies causent la mauvaise haleine et sont responsable de l’odeur fétide et sulfuré de la bouche mais laquelle d’entre elle est la plus odorante.

La plus souvent mise en cause dans l’halitose est la bactérie anaérobie Gram-négative appelée « Porphyromonas gingivalis ».

C’est un organisme à membrane positive à la coloration de Gram et qui prolifère très facilement dans les espaces avec peu d’oxygène de la bouche comme les caries et les espaces interdentaires, favorisant ainsi sa croissance.

En plus de cela « Porphyromonas gingivalis » est une bactérie responsables de plusieurs pathologie parodontale en plus de la mauvaise haleine, telles que la gingivite et la parodontite.

Ces maladies provoquent une inflammation des gencives, des tissus de soutien des dents ou de la langue, ce qui peut entraîner ou aggraver une mauvaise haleine chez les individus atteints.

D’autres bactéries anaérobies présentes dans la bouche ont été mis en cause dans le processus de fermentation et décomposition alimentaire pour la libération d’odeur de souffre, comme la « Tannerella forsythia » et « Treponema denticola ».

Il est important de se rappeler que la mauvaise haleine provenant de la bouche est surtout due à un déséquilibre entre les bactéries saines et celles anaérobies provoquant ainsi un état pathologique.

Plusieurs autres dizaines de microbes ont été incriminés, y compris les champignons comme le Candida Albicans, de façon plus ou moins différente comme celle sur la langue ou dans l’estomac.

Pourquoi ces bactéries prolifèrent dans la bouche

Bactérie de la mauvaise haleine

Les bactéries anaérobies peuvent proliférer dans la bouche et sur la langue en raison des conditions spécifiques présentes dans cet environnement.

Les caractéristiques qui favorisent leur croissance en dépit d’autres organismes considérés comme sains et non odorants sont principalement liées au manque d’oxygène et à la présence de substrats nutritifs ou d’autres conditions.

Voici quelques facteurs qui permettent aux bactéries anaérobies de proliférer dans la bouche :

  1. Présence de zones mal aérés : La bouche est un endroit où l’oxygène peut être limité, notamment dans les espaces interdentaires, les gencives, et les coins difficiles d’accès. Ces zones fournissent des conditions adéquates tel que l’humidité et les nutriments pour le développement des bactéries anaérobies responsables de mauvaise haleine.
  2. Présence de plaque dentaire : La plaque dentaire est une fine couche présente sur les dents et composée de débris alimentaire et de bactéries. En cas de brossage des dents insuffisant ou non efficace, les plaques peuvent persister, offrant ainsi un environnement propice aux microbes anaérobies.
  3. Alimentation riche en sucres et en protéines : Les bactéries anaérobies, tout comme les autres micro-organismes du corps humain, se nourrissent de sucres et protéines du tube digestif. Ces micro-organismes dégradent les débris alimentaires restants après un repas et un mauvais brossage entre les dents ou sur la langue pour se développer et produire des odeurs fétides.
  4. Conditions spécifiques : certaines conditions pathologiques comme les infections gingivales et le reflux gastro-œsophagien ou une langue blanche chargée peuvent provoquer des inflammations des tissus, créant ainsi des environnements plus favorables pour une halitose chronique récidivante. Certaines de ces confitions peuvent nécessiter l’utilisation d’antibiotique.

Le but est surtout de déterminer la cause de ce déséquilibre et de la prolifération de ces bactéries malodorantes de la bouche pour pouvoir les éradiquer de façon définitive.

Comment se débarrasser des bactéries de la mauvaise haleine

Eliminer la mauvaise haleine

Pour se débarrasser des bactéries anaérobies présentes dans la bouche causant la mauvaise haleine, il est essentiel de mettre en place une bonne hygiène bucco-dentaire afin d’éliminer de façon régulière l’excès de bactérie.

Voici quelques mesures recommandées pour éliminer l’excès de bactéries anaérobie et maintenir une bouche saine :

  1. Brossage régulier : Brossez-vous les dents au moins deux fois par jour avec un dentifrice à base de fluore et de préférence après les repas pour éliminer tous les restes alimentaires pouvant nourrir les bactérie de la flore buccale.
  2. Bain de bouche antiseptique : Utilisez un bain de bouche antiseptique pour tuer les bactéries est recommande mais son excès pour éviter de tuer les bons organismes.
  3. Évitez certains aliments : certains aliments aggravent la mauvaise haleine et la proliférations bactérienne comme la viande, le sucre, les épices. Vous devez les éviter surtout avant un rendez-vous amoureux.
  4. Soigner vos caries : Planifiez des visites régulières chez votre dentiste pour des examens dentaires complets et des nettoyages professionnels. En cas de carie il est urgent de se faire soigner sans plus atteindre au risque d’avoir une haleine très désagréable.
  5. Nettoyer la langue : En plus des dents il est impératif de nettoyer le langue qui peut être un endroit propice pour la proliférations de micro-organisme. Prenez l’habitude de la nettoyer une fois par jour pour éliminer une grande partie des bactéries responsable de la mauvaise haleine s’y développant.
  6. Hydrater la bouche : Une bouche sèche et une bouche mal oxygénée, pensez toujours à vous hydrater pour luter contre les organismes anaérobies.

En adoptant ces habitudes d’hygiène bucco-dentaire, vous pouvez réduire considérablement le nombre de bactéries présentes dans votre bouche et éliminer la mauvaise haleine de manière efficace.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *