Quelle maladie donne la mauvaise haleine ?

Etant moi même une personne qui a souffert pendant plusieurs années de mauvaise haleine, je peux vous dire que l’étape la plus importante pour guérir est d’identifier la cause ou la maladie qui provoque cette situation très désagréable.

La mauvaise haleine est une condition qui peut être causée ou aggravée par plusieurs maladies tel que:

  • Carie, gingivite et abcès dentaires
  • Sinusite
  • angines à répétition et caséum
  • reflux gastro-oesophagien et hernie hiatale
  • Quelques pathologies du foie

Si vous souffrez de mauvaise il n’est pas obligatoire que vous avez une de ces maladies, mais leur présence peut aggraver considérablement l’odeur fétide de votre bouche.

Dans certain cas l’hygiène buccale seule ne suffit par à éradiquer complètement votre halitose et vous devez chercher les maladies qui peuvent être associées.

Dans cette article nous allons voir 5 maladies qui donne la mauvaise haleine ou l’aggrave et comment vous pouvez vous en débarrasser.

1. Les caries, gingivite et abcès dentaire

Les caries donnent mauvaise haleine

La mauvaise haleine, également connue sous le nom d’halitose, peut être causée par divers maladies bucco-dentaires, tels que la carie dentaire, la gingivite et les abcès dentaires.

Ces maladies ou infections permettent de fournir les conditions propices au développement de plaque dentaire et d’halitose chronique.

Voici comment ces problèmes peuvent contribuer à la mauvaise haleine :

  1. Les caries dentaires : La carie est une nécrose ou décomposition d’une dent provoquant un trou difficile d’accès par brosse à dent ou autre. Ce trou peut facilement retenir des débris alimentaire et des bactéries qui vont se développer et produire des composés malodorant sulfurés.
  2. La gingivite : La gingivite est une inflammation des gencives entourant les dents, cette maladie signe une mauvaise hygiène buccale et provoquée par un mauvais brossage des dents. Une accumulation de tartre se glisse en dessous des gencives et déchausse les dents. Cette irritation et la présence de bactéries peuvent contribuer à l’halitose.
  3. Les abcès dentaires : Un abcès dentaire est une infection bactérienne qui se développe à la suite d’une carie non traitée ou d’une blessure dentaire. L’abcès par définition est une accumulation de pus et de bactéries, ce qui peut entraîner une odeur nauséabonde.

2. La Sinusite

sinusite haleine

La sinusite est une maladie incriminée souvent dans la mauvaise haleine, c’est l’infection de cavités creusées dans l’os du visage normalement remplies d’air qui se retrouves remplies de secrétions et de pus causant une odeur fétide et une mauvaise haleine.

Cette infection est causée par des allergies ou une obstructions du canal nasal provoquant une mauvaise circulation dans les sinus.

Certaines bactéries vont donc produire une mauvaise haleine et se développer dans les sinus. En plus d’autres signes comme les céphalées, lourdeur de la tête, fièvre

Cette maladie qui donne l’halitose peut être aigue ou devenir chronique et persister plusieurs années si elle est mal traitée.

La mauvaise haleine associée à la sinusite est souvent décrite comme ayant une odeur « post-nasale » ou « nasale ».

3. Angines à répétition

angine a répétition caséum

Les angines à répétition peuvent être une cause potentielle de mauvaise haleine.

Les angines est une maladie qui est généralement accompagnée d’une inflammation de la gorge et des amygdales, une répétition de cette infection rend les amygdales cryptiques et permettent la prolifération de bactéries.

En cas d’une infection bactérienne, telle que le Streptococcus pyogenes (streptocoque du groupe A), les bactéries produisent des substances malodorantes.

Après des infections répétées l’amygdale devient hypertrophié et cryptique, des débris fétides blanchâtre vont s’y loger appelés Caséum responsables d’une halitose chronique.

Ses débris sont difficile à extraire et sont rebelles à tout traitement ou désinfection d’où la nécessite de combattre et traiter les angine bactériennes comme une vraie maladie qui provoque une mauvaise haleine chronique.

4. Le reflux gastro-œsophagien

Le RGO n’est pas incriminé directement dans la mauvaise haleine ou l’halitose, mais ces conséquences sur la flore buccale et l’acidité permet un développement important de bactéries et des mauvaises odeurs.

La maladie la plus connue qui cause la mauvaise haleine par RGO est l’hernie hiatale, qui se produit lorsque la partie supérieure de l’estomac glisse à travers le diaphragme et pénètre dans la cavité thoracique.

Cette maladie peut passer inaperçue comme elle peut provoquer des douleurs gastriques et des régurgitations.

La hernie hiatale favorise donc le reflux gastro-œsophagien, où le contenu de l’estomac, y compris les acides gastriques, remonte plus facilement dans l’œsophage à cause d’une mauvaise fermeture de cette dernière. Les reflux acides fréquents peuvent causer une irritation de la gorge et de l’œsophage, ce qui peut contribuer à une haleine désagréable acide ou métallique provenant de l’estomac.

Cette maladie provoque la mauvaise haleine aussi par la rétention des aliments : Les régurgitations acides dues au RGO peuvent entraîner une accumulation de résidus alimentaires dans la bouche et la gorge, favorisant ainsi la croissance des bactéries responsables de la mauvaise haleine.

5. Maladies du foie

foie odeur

Certaines maladies du foie peuvent causer la mauvaise haleine, notamment la cirrhose hépatique et à l’insuffisance hépatique.

La Cirrhose hépatique est une maladie chronique du foie responsable de cicatrisation du tissu fonctionnel remplacé par du tissu non fonctionnel.

En conséquence, le foie qui a la fonctionne d’éliminer les toxines du corps ne fait pas son travail et provoque l’accumulation de produits toxiques, y compris l’ammoniac qui va être éliminé par les poumons dégageant une odeur fétide par la bouche.

Insuffisance hépatique : L’insuffisance hépatique se produit lorsque le foie ne peut plus remplir ses fonctions normales en raison de dommages graves ou de maladies avancées. En cas d’insuffisance hépatique, les toxines et les substances chimiques normalement éliminées par le foie peuvent s’accumuler dans le corps, provoquant une odeur nauséabonde dans la respiration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *