6 aliments qui causent la mauvaise haleine

Avoir une bonne haleine est pour une large part une affaire d’hygiène : hygiène buccale mais aussi hygiène alimentaire.

C’est intéressant de noter que les règles d’hygiène alimentaire pour prévenir la mauvaise haleine vont dans le même sens que les recommandations alimentaires pour prévenir les maladies de civilisation telles que le cancer, l’obésité, le diabète et les maladies cardiovasculaires.

Par exemple, les aliments sucrés et riches en protéines favorisent le développement des bactéries anaérobiques à l’origine de la mauvaise haleine.

Ces bactéries se nourrissent en effet des restes d’aliments sucrés et protéinés qui subsistent dans la bouche après le repas et ce faisant croissent et se multiplient, augmentant ainsi la quantité de composés sulfurés volatils dans votre haleine.

Certains aliments comme l’ail, l’alcool, le sucre, le café et le fromage peuvent causer une haleine temporaire désagréable et des odeurs fétides.

Le sucre favorise en outre la carie dentaire, elle aussi source de mauvaise haleine.

Or la consommation excessive de sucre et de viande est précisément suspectée d’être parmi des principaux responsables des maladies de civilisation évoquées plus haut.

Dans cet article nous allons voir 6 aliments qui donnent la mauvaise haleine et comment réussir à éviter cette odeur sans se priver des bienfaits de certains produits.

Aliments qui provoquent halitose

Les aliments qui provoquent une mauvaise haleine

1. Ail, oignon et chou-fleur

Vous pourriez aussi être tenté de réduire votre consommation d’ail et autres aliments tels l’oignon ou le chou-fleur qui ont pour réputation de donner une mauvaise haleine.

En réalité cette soi-disant « mauvaise haleine » n’a rien de pathologique dans le sens qu’elle n’est pas due à la prolifération bactérienne.

Cette « Halitose » est bien temporaire et s’estompe généralement dans moins de 24 heures lorsque votre organisme aura éliminé les composés odorifères présents dans le sang.

Supprimer définitivement l’ail, l’oignon et le chou-fleur de son menu serait regrettable car ces produits ont des effets bénéfiques très appréciables sur la santé notamment dans le cadre de la prévention du cancer.

Il faut peut-être simplement éviter de manger de l’ail dans les deux jours précédant un entretien d’embauche ou un rendez-vous amoureux…

Éviter aussi de prendre ces aliments qui provoquent la mauvaise haleine de façon crue pour diminuer leur odeur.

Il existe même plusieurs solutions pour manger de l’ail sans avoir de mauvaise haleine ou la limiter au maximum.

Et puis dîtes-vous bien que si vous vivez dans un pays où l’ail est un ingrédient incontournable de la culture culinaire, vous ne gênerez pas grand monde !

2. L’alcool

C’est un aliment connu pour provoquer une mauvaise haleine très forte.

La consommation excessive d’alcool peut provoquer une halitose en desséchant les muqueuses de la bouche.

La modération dans la consommation d’alcool est une règle de vie essentielle qui évitera non seulement la mauvaise haleine mais aussi bien des complications potentielles pour votre santé générale.

L’alcool est donc à proscrire pendant un rendez-vous amoureux ou durant le travail.

3. Le Sucre

Comme mentionné plus haut, la consommation excessive de sucre peut être source non seulement de mauvaise haleine mais est également suspectée d’être l’un des principaux responsables des maladies de civilisation, en particulier le cancer.

Il a aussi un effet sur la flore bactérienne de la bouche et de l’estomac en fournissant de l’Energie à des bactéries anaérobies qui en temps normal n’arrivent pas à se reproduire de façon importante.

Sans oublier les effets sur les dents et les caries qui peuvent provoquer des odeurs nauséabondes.

Il est donc particulièrement important de bannir le sucre de son alimentation.

À première vue, supprimer le sucre de son alimentation paraît extrêmement contraignant. Difficile de ne pas faire la grimace en buvant un café sans sucre ou en mangeant un yaourt sans sucre ou du chocolat à 99%…

En réalité, on s’y habitue très rapidement. Au bout de quelques jours, vous vous surprendrez à savourer l’amertume du café et le goût aigrelet du yaourt.

Après quelques semaines, vous supporterez difficilement les aliments sucrés et vous trouverez le café sucré simplement imbuvable.

La consommation d’aliments sucrés entraîne en effet des fluctuations du taux de glycémie et vous fait osciller répétitivement entre hyperglycémie et hypoglycémie, ce qui est fatigant pour l’organisme.

Si vous évitez systématiquement le sucre, votre taux de glycémie sera beaucoup plus stable et votre mauvaise haleine limitée.

Petite précision : le sucre naturellement présent dans les fruits fait très peu fluctuer le taux de glycémie. Ce sucre naturel est en réalité du fructose et est différent du sucre obtenu par raffinage de la betterave ou de la canne à sucre. Vous pouvez donc continuer à consommer des fruits à satiété.

Méfiez-vous du sucre caché et prenez l’habitude de lire les étiquettes. Par exemple, la plupart des céréales que l’on consomme au petit-déjeuner contiennent du sucre. Préférez les céréales sans sucres ajoutés. Si vous les trouvez trop fade, ajoutez-y des fruits : banane, raisins secs etc. Vous pouvez également les saupoudrer de cannelle.

4. Le yaourt

Oui vous avez bien lu, le yaourt est un aliment qui peut provoquer une mauvaise haleine!

Le yaourt a un impact bénéfique sur la fraîcheur de l’haleine à long terme en favorisant les probiotiques par rapport aux bactéries nocives (celles qui produisent des composés sulfurés volatils).

Vous devez toutefois impérativement choisir des yoghourts natures sans sucres sans quoi les effets négatifs du sucre réduiront à néant les effets positifs du yoghourt.

Mais au court terme cet aliment peut donner une mauvaise haleine due à la dégradation de protéines laitières.

Le yoghourt a aussi un effet bénéfique sur la flore intestinale et facilite ainsi la digestion.

5. Le café

Le café est connu pour son effet astringent et déshydratant de la bouche, même si son odeur agréable semble donner une bonne haleine de façon immédiate il fait l’effet contraire et aggrave généralement les choses.

S’il vous arrive quand même de prendre un café pensez à prendre un grand verre d’eau après et si possible un fruit rafraîchissant comme une pomme ou une banane pour éviter la mauvaise haleine provoquée par cet aliment.

Vous pouvez essayer le café décaféiné comme solution alternative, car il peut entraîner moins d’effets secondaires.

6. Le fromage

Certains fromages sont d’une odeur forte due au processus de fermentation, mais même les fromages qui n’ont aucune odeur peuvent donner une mauvaise haleine à cause des protéines et acides aminés contenus dedans.

Les enzymes de la salive vont donc dégrader ces protéines et permettre aux bactéries de s’en alimenter avant que vous ne réussissiez à les absorber et en profiter.

Une brosse de dent et un bain de bouche sont donc obligatoires après chaque consommation de fromage. Un nettoyage de la langue peut parfois être nécessaire aussi.

Quelles solutions contre ces aliments

Il est des fois impossible de se priver de certains plaisirs comme le café ou le fromage ou d’éliminer tous les aliments qui causent une haleine forte et fétide, mais des solutions existent pour atténuer la mauvaise odeur et retrouver une haleine fraîche en quelques minutes.

  • Boire suffisamment d’eau pour hydrater votre bouche et faciliter la digestion
  • Se brosser les dents de façon efficace et utiliser un bain de bouche pour se débarrasser de la grande partie des bactéries
  • Manger un fruit qui donne une haleine fraîche instantanément.
  • Mâcher un chewing-gum à la menthe sans sucre.
  • Équilibrer son alimentation avec des fruits et aliments parfumés et hydratants.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *