Est-ce que le diabète donne une mauvaise haleine ?

Notre haleine représente un indicateur fiable de notre état de santé général. À chaque odeur correspond un dysfonctionnement éventuel.

Par exemple, si votre haleine présente des relents d’ammoniaque, il se peut que vous souffriez d’une maladie rénale ; l’odeur plutôt fruitée mais cependant désagréable peut indiquer un penchant pour l’anorexie nerveuse, etc.

Pour ce qui concerne le diabète, votre haleine se distinguera par des notes douces et fruitées que provoque l’acidocétose, une complication aiguë du diabète.

Cette odeur est très caractéristique et peu s’accompagner par d’autres signes.

Comment le diabète peut donner une mauvaise haleine ?

Ayant compulsé les informations, les chercheurs se sont aperçus qu’ils pouvaient déceler le diabète à partir de l’haleine d’un patient en utilisant des analyseurs infrarouges.

Ils en ont conclu que Trois types de causes présentes chez les diabétiques donnaient mauvaise haleine : les maladies parodontales et les taux élevés de cétones ou de corps cétoniques dans le sang et la secheresse buccale.

1. Les maladies parodontales

Gingivite et caries en cas de diabete

Les maladies parodontales – qui sont les affections des gencives – sont fréquentes chez les diabétiques et provoquent à leur tour une mauvaise haleine.

Il s’agit surtout de la gingivite, la parodontite légère et la parodontite avancée. L’inflammation qui affecte l’organisme augmente la glycémie et aggrave le diabète.

Les bactéries attaquent les tissus et les os qui soutiennent les dents avec des conséquences catastrophiques sur l’ensemble du métabolisme.

Mais par quel mécanisme la mauvaise haleine se développe dans le diabète ?

  • Le diabète altère la santé des vaisseaux sanguins. La circulation s’en ressent, notamment dans les gencives.
  • Ce phénomène les affaiblit et permet aux maladies parodontales de se développer. D’autre part, le diabète entraîne des montées de glycémie qui sont une autre cause d’infections dans la bouche.
  • Ensuite, votre système bucco-dentaire entre dans un cercle vicieux du diabète qui rend impossible la guérison des gencives et, au contraire, l’aggrave encore.

En cas d’extraction dentraire, le problème d’halitose peut être aggravé aussi par des infections et une cicatrisation très lente.

2. Les cétones

Haleine sucrée cetones

Le glucose présent dans le sang est utilisé par notre organisme et les céllules du corps comme carburant pour lactivité.

Le corps des diabétiques n’arrivant pas à produire l’insuline nécessaire qui à le rôle d’intégrer le glucose dans les cellules ce qui va le garder dans le sang à circuler. Dans ce cas les cellules utilisent un subterfuge pour compenser les carences : brûler les graisses à la place du sucre.

Dans ce cas, la combustion des graisses produit des cétones (appelés aussi corps cétoniques) qui sont des composés organiques issues de la dégradations des graisses et qui vont aller s’accumuler dans l’urine et le sang.

Ce taux trop élevé de cétones dû à l’acidocétose diabétique est sans commune mesure avec les surproductions ponctuelles à la suite d’un jeûne ou d’un régime riche en protéines et pauvre en glucides.

La plus connue des cétones est l’acétone. On l’utilise dans les produits de type dissolvant de vernis à ongle et dissolvant et général. Cette odeur assez désagréable est donc celle qui risque de se retrouver dans votre haleine si vous êtes diabétique.

L’odeur de l’haleine étant très reconnaissable, elle est un indicateur réel très fiable. Si votre mauvaise haleine présente des odeurs qui évoquent l’acétone, vous devez en parler à un médecin et procéder à des examens car il se pourrait que vous souffriez d’une maladie dangereuse appelée acidocétose diabétique.

3. La sécheresse buccale

La diabète provoque une sécheresse buccale par plusieurs mécanismes physiopathologiques:

  1. Hyperglycémie : Lorsque les niveaux de glucose dans le sang sont élevés, le corps tente de s’en débarrasser par l’urine. Cela conduit à une polyurie, qui peut provoquer une déshydratation et donc une diminution de la salive
  2. Des études ont montré que le diabète peut entraîner une dégénérescence des glandes salivaires, ce qui réduit leur capacité à produire de la salive.
  3. Le système nerveux autonome qui régule les fonctions automatiques du corps comme la sécretion salivaire peut être touché par une neuropathie provoquant le diminution de salive.

Tous ces facteurs provoquent une mauvaise hydratation de la bouche et une prolifération non controlée des bactéories responsables d’une odeur fétide dans la bouche.

Les autres symptomes du diabète

En plus de la mauvaise haleine qui peut être révelatrice dans ce cas, une glycémie sanguine élévée supérieur à 2gr/l peut avoir des conséquences dramatique sur les différents organes du corps humain.

  • Baisse des défences immunitaires et de la capacité du corps à se défendre ce qui va se manifester par des infectiosn répétés.
  • Atteinte des reins par diminution de la capacité de filtration du sang.
  • Amaigrissement important en peu de temps
  • Les yeux peuvent aussi être touchés par atteinte de la rétine
  • Atteinte des nerfs périphériques par installation de faiblesse et de fourmillements.

À cause des vaisseaux sanguins fragilisés, le diabète peut également provoquer des maladies cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux.

Tous ces signes doivent conduire à voir un médecin le plus rapidement possible en plus de mauvaise haleine sucrée.

Comment gérer la mauvaise haleine causée par le diabète ?

Soigner l'haleine du diabète

Les précautions habituelles d’hygiène bucco-dentaires doivent être renforcées.

  • Brossez-vous les dents après chaque repas et utilisez le fil dentaire tous les jours. C’est un minimum, si vous sentez que des relents reviennent, n’hésitez pas à vous faire des bains de bouche entre les repas.
  • Rappelez-vous que la langue est porteuse de nombreuses bactéries nauséabondes qui trouvent là un terrain propice pour se reproduire. Brossez-vous la langue soit avec votre brosse à dents, soit avec un grattoir prévu à cet effet.
  • Votre bouche doit toujours rester humide alors buvez de petites quantités d’eau dès que vous sentez que vous avez la bouche sèche.
  • Surveillez votre glycémie.
  • Les bonbons à la menthe et les chewing-gums sans sucre sont très efficaces pour stimuler la salive.
  • Les prothèses dentaires doivent toujours être bien ajustées. Si elles sont amovibles, enlevez-les la nuit.
  • Une bonne hydratation est obligatoire pour lutter contre la mauvaise haleine, portez votre bouteille d’eau ou que vous allez et consommez de préférences des liquides non sucrés.
  • Ne fumez pas.

Ces conseils s’appliquent pour toutes les personnes voulant éliminer leur mauvaise haleine et pas seulement les personnes atteintent de maladies.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *