Quel probiotique pour la mauvaise haleine ?

Les probiotiques ne provoquent pas l’halitose mais sont au contraire utilisés pour combattre la mauvaise haleine et constituent un remède naturel efficace.

Les problèmes d’halitose proviennent entre autres d’un déséquilibre microbien dans la bouche et le tube digestif en général. Les probiotiques peuvent aider à rétablir l’équilibre naturel et sain de votre microbiome oral.

La mauvaise haleine est souvent causée par la croissance de bactéries anaérobies buccales qui causent de mauvaises odeurs. Ces microbes de la flore buccale produisent des composés soufrés volatils (CSV). Les CSV sont les substances odorantes qui causent la mauvaise haleine.

La flore buccale remplit de nombreuses fonctions pour garder vos dents et vos gencives en bonne santé.

Les bactéries présentent dans les probiotiques sont responsables de la digestion et de l’acidité dans la bouche. Elles gèrent également l’équilibre minéral de vos dents et la fonction immunitaire de votre bouche.

Les probiotiques offrent également une protection en faisant concurrence aux bactéries nuisibles.

Qu’est-ce qui cause le déséquilibre de votre microbiote buccal ?

probiotiques dans la bouche

Le microbiote est l’ensemble des micro-organismes présent dans un environnement spécifique et donc, pour ce qui nous intéresse, dans la bouche.

Si vous prenez soin de votre flore buccale, il se crée un équilibre naturel. Les bactéries sont évacuées par la salive et votre haleine est neutre. En revanche, pas certains comportements, vous pouvez créer le déséquilibre qui mène à l’halitose :

  • Augmentation de l’acidité de la bouche si vous mangez les mauvais aliments,
  • Prises répétée et agressive d’antibiotiques
  • Mauvaise hygiène bucco-dentaire
  • Fumer et boire de l’alcool
  • Sécheresse buccale

Les bactéries probiotiques saines peuvent être affaiblies. Cela peut permettre la croissance de bactéries nocives responsables d’odeurs. Cela commence dans les poches de vos gencives et de vos dents et dans les plis à la surface de votre langue.

Une fois que ces microbes nocifs régissent votre flore buccale, la mauvaise haleine commence à apparaître.

Bactéries VS probiotiques : cause de la mauvaise haleine

Les probiotiques oraux font de leur mieux pour garder votre microbiote sain. Cependant, une fois que les bactéries nocives commencent à proliférer, elles modifient la plaque dentaire et envahissent les zones cachées de vos gencives et de votre langue.

La présence de ces bactéries nocives provoque une augmentation du liquide gingival qui contient des protéines dont se nourrissent les mauvaises bactéries. Lorsque les bactéries métabolisent ces protéines, elles produisent des CSV (composés soufrés volatils) qui causent la mauvaise haleine. Elles augmentent également le pH de la poche gingivale et réduisent son taux d’oxygène.

Cet environnement pauvre en oxygène est parfait pour les bactéries anaérobies encore plus nocives. Comme leur nom l’indique, elles prospèrent en l’absence d’oxygène. Plus l’oxygène se raréfie, plus les bactéries anaérobies sont attirées dans les poches.

Dans tout le microbiote buccal, le déséquilibre s’aggrave. Les bactéries anaérobies en pleine croissance expulsent maintenant encore plus de CSV.

Les probiotiques pour guérir la mauvaise haleine

La lutte contre les bactéries nocives ne se limite pas au bain de bouche. C’est là que les probiotiques oraux peuvent fournir un remède contre la mauvaise haleine.

Le repeuplement du microbiote buccal avec des probiotiques aide à combattre le déséquilibre. C’est l’objectif à long terme du traitement de la mauvaise haleine.

Il y a trois façons dont les probiotiques oraux agissent pour prévenir ou guérir la mauvaise haleine.

  1. Ils vivent dans et parmi les tissus buccaux pour empêcher la croissance d’espèces nuisibles.
  2. Ils libèrent des substances antibactériennes qui tuent les espèces nuisibles.
  3. Ils travaillent avec le système immunitaire pour produire la réponse appropriée.

Il est important de voir la mauvaise haleine comme un déséquilibre dans votre microbiote oral. Pour guérir la mauvaise haleine, les probiotiques oraux vous aident à rétablir l’équilibre de votre microbiote buccal. Les probiotiques oraux sont donc très efficaces comme remède naturel contre la mauvaise haleine.

Probiotiques K12 : mon avis

Plusieurs produits et probiotiques naturels sont disponibles sur le marché et dans les pharmacies, mais les produits BLIS K12 sont de loin les plus connus, mais sont-ils vraiment efficaces.

La promesse du produit est simple : Combattre la mauvaise haleine et améliorer la santé bucco-dentaire !

Le produit K12 vient sous forme de tablette à 8 chewing-gum contenant chacun plus de 500 millions de bactéries amies.

J’ai testé le produit pendant 15 jours en mâchant 1 chewing-gum par jour.

Résultat ?

J’ai ressenti une nette amélioration du goût amer dans la bouche, ma langue est un peu plus rose avec moins de dépôt. Par contre il ne faut pas compter sur ce produit pour supprimer complètement votre mauvaise odeur buccale.

Vous devez en parallèle avoir une hygiène buccale impeccable et une alimentation saine pour espérer retrouver un équilibre de microbiotes dans votre bouche et système digestif.

Les solutions naturelles riches en probiotiques

probiotics mauvaise haleine

Si vous n’avez pas accès à ce genre de produit, il existe des alternatives naturelles moins chères qui permettent d’avoir les bonnes bactéries nécessaires à la bouche.

Voici quelques exemples de sources naturelles d’aliments riches en probiotiques que vous pouvez consommer sans risque sur la santé afin d’éliminer votre mauvaise haleine :

  1. Yaourt : Le yaourt est l’une des sources les plus courantes de probiotiques. Il est fabriqué par fermentation du lait avec des bactéries bénéfiques telles que Lactobacillus et Bifidobacterium.
  2. Kéfir : Le kéfir est une boisson fermentée à base de lait ou d’eau, contenant une variété de bactéries et de levures bénéfiques.
  3. Choucroute : La choucroute est du chou fermenté, riche en probiotiques. Assurez-vous de choisir de la choucroute non pasteurisée, car la pasteurisation tue les bactéries bénéfiques.
  4. Tempeh : Le tempeh est un produit à base de soja fermenté, originaire d’Indonésie. Il est riche en protéines et contient des probiotiques.
  5. Cornichons fermentés : Les cornichons préparés par fermentation lactique (et non par vinaigre) contiennent des probiotiques.
  6. Certaines variétés de fromage : Certains fromages, en particulier ceux fabriqués par fermentation, peuvent contenir des probiotiques. Par exemple, le gouda, la mozzarella, le cheddar et le cottage cheese.
  7. Levain : Le pain au levain est fait avec une culture de levure et de bactéries lactiques, ce qui peut offrir des probiotiques.

En incluant ces aliments dans votre alimentation, vous pouvez naturellement augmenter votre apport en probiotiques et améliorer la santé de votre microbiote intestinal et ainsi votre haleine tout au long de la journée.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *