Un cancer peut-il causer une mauvaise haleine ?

Le cancer peut causer une mauvaise haleine et c’est paradoxalement une bonne nouvelle car cela permet de déceler la tumeur plus tôt. Un test simple et précis de la « mauvaise » haleine fait partie des moyens pour détecter les cancers de la bouche, l’œsophage, l’estomac et ‘ensemble de l’appareil digestif.

Pour certains cancer c’est donc un symtome important à ne pas négliger et qui permet de poser un diagnostic rapide.

Test de l’haleine pour détécter un cancer d’estomac

mauvaise haleine cancer estomac

Le test de la mauvaise haleine utilise un capteur de nanomatériaux pour analyser les produits chimiques libérés dans l’air expiré.

Des signatures chimiques uniques de « mauvaise » haleine peuvent indiquer le développement d’un cancer dans le corps.

Le capteur contient des nanomatériaux microscopiques qui ne peuvent trouver que quelques particules de biomarqueurs flottant dans l’air expiré, en utilisant une méthode appelée « discrimination factorielle d’analyse (DFA) reconnaissance de modèle ».

C’est remarquablement plus simple et plus pratique que l’endoscopie, la méthode actuelle de détection du cancer de l’estomac par exemple.

L’endoscopie exige qu’un spécialiste insère un long tube flexible avec une petite caméra attachée à l’extrémité de la gorge et dans le système digestif d’un patient sédaté. Si un tissu anormal est observé, il peut être prélevé par biopsie à l’endoscope et analysé par un laboratoire.

Le nouveau test d’haleine est non invasif et peut être utilisé par un médecin généraliste lors d’un examen de routine. La détection du profil chimique dans l’air expiré est suffisamment fine pour annuler les effets de facteurs comme la consommation récente d’aliments, d’alcool et de tabac.

Le test d’haleine a été mis au point par une équipe dirigée par le Dr Hossam Haick du Technion-Israel Institute of Technology, à partir d’un nombre croissant de recherches sur l’utilisation de signatures chimiques dans l’haleine pour détecter différents types de cancer.

D’ou vient cette mauvaise haleine

La recherche montre que les croissances cancéreuses dans le corps libèrent des composés organiques volatils qui peuvent être détectés par les bonnes méthodes.

Les composés ne causent pas de mauvaise haleine perceptible par le nez humain moyen, mais une étude allemande de 2010 a montré que les chiens pouvaient capter l’odeur et être entraînés pour détecter le cancer.

Dans l’échantillon de 130 patients se plaignant de maux d’estomac, 37 patients avaient un cancer de l’estomac, 32 avaient des ulcères d’estomac et 61 avaient d’autres affections.

Quels cancers provoquent une mauvaise haleine ?

Haleine tumeur gorge

1. Le cancer de l’estomac

Le test d’haleine a également indiqué la différence entre les cancers de l’estomac au stade précoce et au stade avancé, ce qui pourrait faire une énorme différence dans le traiter efficacement.

Cette tumeur est habituellement diagnostiqué beaucoup trop tard pour un traitement efficace. Les symptômes précoces comme l’indigestion, les brûlures d’estomac et les maux d’estomac sont suffisamment semblables à ceux de nombreux autres troubles médicaux bénins pour que les endoscopies ne soient jugées nécessaires que lorsque des symptômes plus graves sont présents.

Au stade avancé du cancer de l’estomac, les patients perdent du poids et de l’appétit et développent des selles sanglantes et noires. À ce moment-là, il peut être trop tard pour une chirurgie ou un traitement efficace. Le taux de survie à cinq ans n’est que d’environ 28 %, selon l’American Cancer Society.

2. Le cancer de la gorge

Beaucoup plus visible et accessible, la gorge peut développer des tumeur très invasives mais qui guérissent avec un diagnostic rapide et une thérapie adaptée.

La recherche essaie également d’affiner le test pour ce qui concerne le cancer de la gorge, de la langue, de l’œsophage et de l’ensemble de l’appareil digestif.

3. Le cancer du poumon

Dans ce cas l’odeur vient principalement du poumon, la différence de l’odeur est imperceptible au début et devient de plus en plus prononcée avec le temps.

Avec le même principe que pour l’estomac, il existe un appareil capable de détecter la présence de tumeur pulmonaire sans passer par la fibroscopie parfois difficile.

Remarque: la cigarette est un facteur favorisant majeur dans ce genre de cancer (surtout gorge et poumon) alors il est temps d’arrêter avant qu’il ne soit trop tard.

Un symptome d’autres maladies

En plus des tumeurs du tube digestif, d’autres maladie peuvent provoquer une odeur caractéristique dans la bouche comme le cancer du pancréas.

Son développement provoque entre autre des douleurs abdominales, mais au stade de début une diminution de la sécretion d’insuline va provoquer la diminution de sucre dans les cellules du corps et ainsi la formation de corps cétoniques libérés par les poumons avec une odeur très prononcée.

Une autre étude à trouvé un lien entre la mauvaise hygiene dentaire et le cancer du pancréas dans 58% des cas.

Dans d’autres cas c’est le traitement de la tumeur qui va provoquer une mauvaise haleine, c’est valable pour les traitements pas radiothérapie qui vont provoquer une diminution de la sécretion salivaire, une secheresse bucale et ainsi le développement de bactéries et perte de l’équilibre entre bonne et mauvaise bactéries.

Conclusion

Un diagnostic précoce permet dans la majorité des cas de guérir d’une tumeur qui se développe de façon locale.

Cet article vous donne certaines informations sur les différents cancers pouvants être en ralation avec l’apparition de mauvaise haleine et donc ainsi détecter le mal avant l’aggravation.

N’hésitez donc pas à consulter votre médecin au moindre doute surtout si vous avez d’autres symtomes accompagnants comme la douleur, les vomissement, la diarrhée ou encore l’amaigrissement.

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *